Notre-Dame du Sacré-Coeur

322, rue Principale
Grenville J0V 1J0
Tél & Fax: (819) 242-6952
courriel: ndsacrecoeur@bellnet.ca


Célébrations
Historique
Feuillet paroissial
L'équipe pastorale
Les services
Les sacrements
Activités
Les organismes
Le cimetière
La fabrique








Les sacrements

 

Un sacrement est la célébration liturgique d’un “signe privilégié”de la présence et de l’action du Seigneur dans le coeur des fidèles. Nous savons qu’il y a sept sacrements qui peuvent être célébrés dans l’Église catholique, soit d’abord les sacrements de l’initiation, à savoir: le Baptême, l’Eucharistie et la Confirmation; il y a également le Pardon ou la Réconciliation, le Mariage, l’Ordre et l’Onction des malades.

Le Baptême: Sacrement de l’entrée dans l’Église du Christ. Il se célèbre encore habituellement quelques mois après la naissance de l’enfant, mais il peut aussi être reçu à un âge plus tardif, et même à l’âge adulte, si la personne est désireuse de permettre à l’action du Christ et de son Esprit de se réaliser dans sa personne.

Dans tous les cas, il y a une préparation qui est absolument nécessaire et indispensable, afin que les parents, marraines et parrains, ainsi que la personne concernée, dans le cas d’un adulte, comprennent le sens du geste qu’ils posent et de l’engagement qu’ils prennent à l’égard de l’enfant au nom de qui ils demandent le Baptême. Cette préparation se fait présentement de façon régulière à Lachute, où une équipe a été formée et offre ce service pour toute la Zone pastorale de Lachute, sous la direction de M. André Tessier, diacre permanent.
Bien important de prendre en note que pour devenir marraine ou parrain lors du baptême de l’enfant, la personne que vous avez choisie pour remplir cette mission si importante dans la vie de la/du baptisé(e) doit avoir elle-même reçu le sacrement de la confirmation, et une preuve de la réception de la confirmation doit nous être fournie au préalable. Il est donc de première importance de tenir compte de cette exigence avant de procéder au choix de la marraine ou du parrain de votre enfant. Dans notre paroisse, la célébration du baptême des enfants a lieu habituellement le premier dimanche du mois. Il faut alors inscrire le nom de l’enfant en appelant au bureau de la paroisse de préférence avant même la naissance de l’enfant.

 

L’Eucharistie: “L’Eucharistie fait l’Église, et l’Église fait l’Eucharistie”. Cette affirmation est certainement des plus fondamentales et elle vient nous aider à mieux saisir toute l’importance que l’Église a toujours voulu accorder à ce sacrement sublime. La célébration de l’Eucharistie est de première importance pour toute communauté chrétienne, et elle l’est aussi pour toute personne baptisée qui désire vivre pleinement son baptême et l’engagement qu’il sous-tend et suppose.

Il faut aussi bien sûr parler du sacrement de l’Eucharistie auquel sont conviés nos jeunes. Vous remarquez qu’on ne parle pas de Première Communion, parce que nous souhaitons que la réception de l’Eucharistie devienne dans la vie de nos paroissiens une nouvelle bonne habitude que prendront nos jeunes et moins jeunes. Nous désirons et souhaitons les voir s’offrir régulièrement ce ‘cadeau’ que nous fait le Christ dans le don de son Corps et de son Sang.

En vue de la première réception du Pain de Vie, il y a aussi une préparation qui est nécessaire, et elle est proposée à nos jeunes une fois par année. Cette préparation est vécue grâce à l’animation qu’offre une équipe de bénévoles, elle-même animée par le P. Richard.

Il n’y a pas vraiment d’âge pour vivre cette expérience unique, mais on s’entend sur le fait qu’il est nécessaire que l’enfant soit en mesure de bien saisir le sens de ce geste et d’en comprendre les avantages et les exigences. C’est pourquoi nous offrons ce service aux jeunes qui ont déjà commencé leur deuxième année scolaire.

Vous devez savoir que les inscriptions ne se font plus à travers nos écoles, ce qui suppose que votre désir d’offrir cet important service à vos jeunes vous fera rester aux aguets et vous incitera à vous informer, le temps venu, du moment propice pour inscrire votre enfant. Il vous suffit de lire régulièrement le bulletin paroissial afin de connaître les dates de rencontre que vous offre la paroisse.

Évidemment, lorsqu’une session de préparation est déjà commencée, il n’est plus possible d’y inscrire votre enfant, sinon pour l’année suivante... Car il existe toujours ‘une prochaine fois’, si l’intérêt demeure.

 

La Confirmation: Les modalités ressemblent à celles exprimées pour l’Eucharistie. Il y a donc une période d’inscription en vue de participer aux rencontres de préparation à la célébration de ce sacrement. L’âge requis? Il faut au moins être en cinquième année du primaire, et même de préférence en sixième année. Plus important que l’âge, il faut parler du sérieux que démontre la personne, jeune ou moins jeune, à recevoir ce sacrement de la vie dans l’Esprit. Dans tous les cas, l’équipe de préparation s’assure au moins que les confirmands démontrent qu’ils comprennent le sens de ce sacrement de la vie de l’Église et qu’ils choisissent personnellement et librement de vivre désormais sous la force et l’impulsion de l’Esprit. Il existe également une préparation qui est offerte à des jeunes adultes qui désirent recevoir ce sacrement en vue entre autres de pouvoir recevoir le sacrement du mariage, ou encore afin de devenir marraine ou parrain d’un enfant. Il faut y penser à l’avance, puisque la préparation dans ce cas s’étend sur une période d’au moins dix mois. La meilleure chose est toujours d’appeler au bureau de la paroisse afin de recevoir toutes les informations utiles et nécessaires.

 

Le mariage: Toujours dans la même logique qu’on a exprimée ci-dessus, la célébration du mariage d’un couple dans notre Église suppose que les époux se donnent du temps pour s’y préparer afin de toujours mieux comprendre le sens et les implications de leur engagement en Église. Sachant que dans l’Église catholique, le mariage est indissoluble, il importe d’autant plus de s’assurer, en autant que la chose est possible, que la décision est pleinement mûrie et que les futurs époux en saisissent parfaitement bien la dimension essentielle de fidélité dans l’amour.

Pour ce faire, diverses possibilités existent, soit:
1- Une préparation vécue en groupe, lors d’une session qu’offre le diocèse de Saint-Jérôme. Il s’agit d’une fin de semaine à Saint-Jérôme, courant du vendredi soir au dimanche après-midi, sous l’animation d’une équipe dynamique et responsable.
2- Une préparation semblable à la précédente, vécue au Centre St-Pierre à Montréal, aussi sous la supervision d’une équipe engagée et intéressée à faire découvrir aux couples concernés le sens de leur amour et les avenues à emprunter pour le faire durer et fructifier.
3- Une préparation par correspondance, vécue en couple, sous la supervision d’une personne responsable avec laquelle le couple doit échanger et se laisser guider et conseiller.

Dans tous les cas, on vous demande de venir rencontrer le prêtre de la paroisse avant même de fixer la date de votre mariage, afin justement de pouvoir échanger sur votre projet de mariage et de s’assurer que tous les éléments essentiels soient pris en charge. Il est facile de nous rejoindre en composant le numéro que vous trouverez dans le bulletin paroissial ou encore sur le présent site. Mais sachez surtout que nous sommes là pour favoriser par tous les moyens l’accueil chaleureux des futurs époux en vue de la célébration de votre amour, tout en nous assurant de mettre  toutes les chances de votre côté... car l’amour est si grand, si fort, mais aussi si fragile...

 

Sacrement du pardon: Bien que ce sacrement semble être tombé en désuétude chez plusieurs, il n’en reste pas moins un sacrement important dans la vie des fidèles catholiques. Il vous est donc toujours possible de vivre le sacrement de la réconciliation à titre personnel en demandant au prêtre présent dans l’église avant ou après chaque messe. Sur rendez-vous, il est également possible de célébrer ce sacrement en un autre moment qui vous conviendrait davantage.

Dans la Zone pastorale de Lachute, une belle ‘nouvelle tradition’ s’est implantée depuis deux ans, qui veut que nous offrions à nos paroissiennes et paroissiens l’occasion de célébrer le pardon communautaire durant le temps de l’Avent et durant le temps du Carême. Cette célébration, annoncée bien à l’avance, a lieu à la Grotte des Franciscains de Lachute, et toutes et tous y sont les bienvenus.

Enfin, on offre aussi dans notre paroisse l’occasion de célébrer le pardon communautaire durant ces deux mêmes temps forts de l’année liturgique.

 

L’onction des malades: Il s’agit de la célébration de la présence réconfortante du Seigneur au coeur de notre faiblesse. La maladie étant un temps particulièrement éprouvant et difficile à vivre, il convient de ne pas passer ces heures, ces journées et parfois même ces années avec l’impression d’être seul... C’est pourquoi le sacrement de l’Onction des malades est offert aux personnes désireuses de vivre cet instant de grâce.

Il ne faut pas attendre la dernière extrémité pour demander la présence du prêtre auprès d’une personne atteinte de maladie sérieuse et parfois terminale. Et toutes les fois que la célébration de ce sacrement est faite au profit d’une personne pleinement consciente, ça devient un véritable réconfort et soutien autant pour la personne souffrant de la maladie que pour les proches qui l’assistent et l’accompagnent. N’hésitez donc pas à appeler le prêtre, et sachez que pour un service aussi important, vous ne pouvez jamais déranger, même pas en pleine nuit, s’il s’agit d’offrir ce sacrement à  une personne qui y croit et est disposée à vivre ce moment de grâce. Nous vous invitons également à nous signaler toute présence de l’un des vôtres à l’hôpital, et, si c’est là le désir de la personne atteinte de maladie, le prêtre se fera un plaisir et un devoir de lui rendre visite aussitôt que possible.

FUNÉRAILLES: Nous savons par expérience combien la perte d’êtres chers est un moment difficile à vivre pour chacune et chacun, et pour cette raison nous voulons faire tout ce qui est humainement possible afin de vous aider à traverser ces heures éprouvantes en profitant du soutien spirituel que nous pouvons vous offrir.

Il est important, encore de nos jours, de prendre le temps de célébrer en Église le ‘passage de la mort à la vie’ que nous propose la liturgie chrétienne des funérailles.

Non, la célébration des funérailles n’est pas un rituel coulé dans le ciment. Il est toujours possible d’apporter certaines adaptations qui permettent de vraiment vivre une célébration qui soit à l’image de la personne défunte. Il s’agit que la famille en exprime le souhait, et ensemble, on peut voir à choisir des façons de faire qui conviennent davantage. Évidemment, tout n’est pas possible, puisqu’il faut savoir toujours préserver ce caractère religieux de nos célébrations, mais beaucoup de possibilités existent qu’il nous fera plaisir de vous faire connaître.

Entre autres possibilités, nous pouvons célébrer les funérailles au cours d’une liturgie de la Parole, durant laquelle davantage d’aménagements et d’adaptations sont permises, ou au cours d’une célébration eucharistique durant laquelle certains aménagements sont aussi possibles.

La mode des funérailles au salon semble malheureusement en voie de s’imposer, mais il reste que l’Église croit davantage que les funérailles d’une personne baptisée devraient encore se célébrer dans l’Église, lieu du baptême, lieu habituel du rassemblement de la communauté chrétienne, et lieu privilégié de la célébration du dernier ‘passage’.

Une chose est sûre: il est important que vous choisissiez d’avance la façon dont vous souhaitez que vos funérailles soient célébrées ainsi que le lieu de leur célébration... Si vous laissez le tout à vos héritiers, il se peut fort bien qu’ils choisissent “le chemin de la facilité et du moins compliqué”, ce qui semble devenir de plus en plus la mode et la norme dans notre société..

Dans tous les cas, vous pouvez nous rejoindre au bureau de la paroisse afin de vous informer et de pouvoir faire les choix qui conviennent au plan du lieu, de type de célébration, du choix des textes liturgiques et des chants, etc.